La Françafrique: les différentes facettes d’un système opaque (6/6)

La Côte d’ivoire : un cas significatif Ce qui signe définitivement la mort de la Françafrique dans son sens traditionnel, c’est sans doute le cas ivoirien. 80 000 expatriés français vivaient luxueusement dans ce petit pays dans lequel s’était imposée le constat du « miracle ivoirien ». Le mot Françafrique nous vient du Président Félix Houphouët-Boigny, grand ami …

Lire la suite de La Françafrique: les différentes facettes d’un système opaque (6/6)

La Françafrique: les différentes facettes d’un système opaque (5/6)

ELF faiseur de Président Depuis la perte de l’Algérie, le Gabon est la place forte de la France en Afrique. Mais Bongo est menacé par la rue et ELF est prise par une émeute. Paris envisage de lâcher son allié et de soutenir un de ses opposants. Le Président Bongo essaye de prendre la France …

Lire la suite de La Françafrique: les différentes facettes d’un système opaque (5/6)

La Françafrique: les différentes facettes d’un système opaque (4/6)

La chute de l’URSS associée à l’affaire ELF font entrer la francafrique dans une période d’incertitude Durant la période mitterandienne, et en dépit des attentes progressistes, tout cet héritage colonial a su se maintenir, néanmoins deux événements majeurs vont faire entrer la Francafrique dans une période de grande turbulence. En premier lieu, la chute du …

Lire la suite de La Françafrique: les différentes facettes d’un système opaque (4/6)

La Françafrique: les différentes facettes d’un système opaque (3/6)

Le Gabon ou l’allégorie de la francafrique  Au Gabon, les français sont omniprésents, car la France truffe les entourages des nouveaux présidents de coopérants à tous les niveaux ; dans tous les ministères et les grandes entreprises. Au Gabon Jacques Pigot est chargé d’encadrer le nouveau président installé par la France, Léon Mba, qui lui …

Lire la suite de La Françafrique: les différentes facettes d’un système opaque (3/6)

Dossier sur la Bay’a (ou l’allégeance) au Maroc

La Bay'a est une forme forte de légitimité traditionnelle du sultan: «Si la Bay’a est faite à deux califes, tuez le second», avait dit le Prophète (Hadith rapporté par l’imam Mouslim). il faut tout d'abord savoir qu'il y a aujourd'hui deux formes de bay'a la première est écrite et ne se fait qu'au début de chaque …

Lire la suite de Dossier sur la Bay’a (ou l’allégeance) au Maroc